Tag Archive | Street Art

La Maison des Metallos.

 

96-3-2c511

Surprise sur le trajet de balade architectural proposé par le bus 96 : après le Cirque d’hiver, la Maison des Métallos.

Outre l’architecture, un centre culturel hors pair. Et nous voilà arrivés sous la pluie en plein Festival Hip Hop 2016.

Projection d’un film documentaire de 40 mn sur la jeune génération underground de Téhéran. Sur scène après la projection, Justina jeune Iranienne, très émue pour sa première performance. Elle n’a jamais fait de concert car c’est inenvisageable et encore moins par une fille.

Pleins de vie et d’envie, tous ces jeunes disent leur sentiment de liberté et leur sensation de voler comme Erfam le skateur et son ami Ali qui vend le matériel sous le manteau et commence à en vivre.  S’exprimant chacun dans le mode choisi,  tentant pour Justina,  de mettre en avant son combat pour l’égalité des sexes et pour Bam-Bam le graffeur, la vision d’un monde plus humaniste où  vivre ensemble et  s’aimer malgré les points de vue différents .  Il laissera avant de regagner  Téhéran, quelques traces de son passage sur nos murs.

Lentement, le changement s’opère. Beaucoup d’émotion et d’énergie aussi en sortant. La pluie nous a attendus. C’était hier après-midi.

ELB

Extrait du film de Vincent Giraldo, journaliste réalisateur du film clandestin Underground révolution :http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20160303.OBS5737/video-justina-la-rappeuse-qui-defie-les-autorites-iraniennes.html

 

Street-art à la gare du Nord.

artresidence (6)

Plusieurs jours déjà que nous découvrons en descendant du train quai 36 les œuvres de célébrités du StreetArt parisien; D’autres oeuvres seront à voir bientôt en sous-sol.GHV

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.495673517254549.1073741830.186929668128937&type=1

Street Art ou dragon attitude.

dragon

Salut Bruno : voilà enfin la mise en ligne du terrifique, du presque apocalyptique, de l »‘apocalypstique » (à six têtes près), du Léviathan, du satan , de l’ange déchu, du drôlatique,, de l’imprévisible, du gonflé(tout de même!) bref de cet étrange serpent de mer que tu voulais pour éveiller tes élèves au Street Art. En réalité ce sont bien eux qui l’ont imaginé puis installé en moins d’une heure mardi après-midi. Vite envolés comme une bande de moineaux ils l’ont abandonné et laissé  se débattre avec la grille d’une bouche d’aération de métro entre Jaurès et Stalingrad.

Emergeant des ténèbres il a pendant des heures tenté d’effrayer le flot continu des automobilistes, les passants ,les pigeons, s’épuisant souvent retenu qu’il était par les grilles et asphyxié par des problèmes de souffle  jusqu’à ce qu’un Saint Georges du Xème(l’arrondissement) ou un Persée moderne ne le décapite.. Mais les reptiles et les monstres mythologiques ne meurent pas aussi facilement: hier soir  son corps sans tête  s’agitait encore par soubressauts…Ghv

Ps: demain peut-être un bout de video et toi aussi en photo; pour les élèves ,c’est plus délicat…

https://www.facebook.com/photo.php?v=652776691416696