Tag Archive | Martin Parr

Médecine du travail.

medecine du travail

En attendant la visite.

A la manière de Martin Parr (2)commentaire pour accompagner le croquis du mardi /09/2015:

Pour les employés de la ville de Paris il est coutume de subir un examen médical. Au centre Edison au 44 de la rue Moureu dans le XIIIème arrondissement  les personnes convoquées attendent leur passage toutes catégories professionnelles confondues. Un médecin vous reçoit après que vous ayez rempli un questionnaire et subi quelques examens (vision, analyses d’urine) et s’informe des possibles répercussions de votre travail sur votre organisme. L’inquiétude à mon niveau: ai-je utilisé des bombes de couleur avec mes élèves? Suis-je du genre pétillant ou déprimé? Discussion animée sur les bienfaits des sachets de  noyaux de cerises chauds en application sur les articulations douloureuses. GHV

Mais encore et aussi…

https://trainsurtrainghv.com/2015/03/23/le-reve-ou-quoi-dautre/

https://trainsurtrainghv.com/2014/03/27/cabinet-du-docteur-rollin-a-epinay-sur-seine/

https://trainsurtrainghv.com/2013/02/07/attendre/

Au café.

aucafe2015

A la manière de Martin Parr   –et vous trouverez quantité de ses clichés sur le web- page de gauche  vue d’un instant au café juxtaposé au monde du train, page de droite.

Assise dos à la vitrine  pour un café rapide je suis la conversation (c’était un jeudi, le 10 sept. 2014 ), conversation passionnée et entamée entre deux gars qui quelques minutes avant ne se connaissaient pas. Je ne sais quel lieu ils décrivent avec tant d’émotion et de souvenirs émus, un village que je suppose du sud ou du sud-ouest. J’ignore aussi le mot ou l’image qui a déclenché l’échange.

J’ai retrouvé du même café deux croquis avec commentaires :

https://trainsurtrainghv.com/2015/04/14/au-cafe/

https://trainsurtrainghv.com/2014/11/18/tout-un-programme/

Martin Barr photographe britannique, né en 1952, a plusieurs fois été exposé à  Paris: humour parfois , regard  d’anthropologue, dérision, réalité du monde qui nous entoure et intention de déchiffrage de l’humain . Je le connais  peu, mal, mais suis restée scotchée sur un des commentaires  qu’il a pour habitude d’accoler aux photos.GHV