Tag Archive | Icare

Images volées…

d’Huguette qui n’est pas receleuse et généreuse, nous en fait profiter. Sacrée GHV!

Fugitives ou fugaces…que l’on s’approprie ou dans lesquelles on peut se retrouver ou s’inscrire, ces images nous questionnent ou nous parlent tout simplement.

Scènes de théâtre, de danse, de rue, en tout cas scènes fortes : bousculade, accolade, amour ou haine contrôlée. Le corps à corps sans que jamais le cœur à cœur ne soit bien loin .
Portraits de jeunes femmes fortes ou fragilisées mais belles de leur vie que l’on essaie de percer dans leur intimité et puis il y a les bleus…ceux de ciels possibles pour Icare, pour sa chute. Il nous renvoie à notre orgueil humain. Mais qui n’a pas rêvé d’être oiseau ?

D’ailleurs, des oiseaux, il y en a aussi: les corbeaux d’Odin.

Courez-y vite ! Vous en prendrez plein la figure. Une vague vivifiante et
tonique de jeunesse.

Belle occasion de rencontres et de retrouvailles que cette exposition.

ELB

PS:  où voir l’exposition?

J’ajoute Icare…

 mardi16avril

Fermement, avec force, c’est ce qui convient. Éviter de  relever le  feutre. (Faber-Castell.M.)  Ce soir j’invite , j’ajoute Icare. Il chute silencieusement dans le vacarme du train. GHV

Lettre au soleil.

icare1

Cher soleil  voyageur

Aujourd’hui vous brillez enfin de tout votre éclat : merci.

C’est Michel de Caso *qui m’apprend dans un article du blog de l’ ADREUC que si j’étais née allemande , arabe ou éthiopienne je vous eu  donné du « chère » . La lotoise que mes parents ont mis au monde, la plupart des latins, la majorité des cultures vous vénère masculin et donc créateur, actif et j’en passe . Et voyageur lis-je encore car il semble que vous  entrainiez notre minuscule planète sur la courbe d’un gracieux  ressort au creux duquel vous filez , dans votre périple vers Ksi Her, vers l’apex solaire.

Icare observant l’ ombre que vous lui prêtez  ,  jouant avec elle sur l’huile des vagues  s’approche si près de vos flammes qu’elles   font  de lui une pierre propulsée vers les fonds.

Icare est au jour de sa naissance l’être propulsé sur l’orbe de la vie, une trajectoire vers le jour du terme.

A demain .

GHV

PS :*Michel de Caso né en 1946 est peintre-plasticien et anime des blogs.