Tag Archive | croquis

Crue de la Seine à Epinay

3

 

Pour Evelyne installée à la campagne, de retour   » au pays », même besoin de sentir l’air du temps. Ici  ciel tout pareil ,il semble couvrir la France entière.

L’hiver humide à souhait, Epinay imbibée , avec des variations musicales, coups de vents, grésil au carreau, giboulées tonitruantes, calmes de bruines et crachins et tiaulés des moineaux qu’égaient le moindre rayon de soleil .

Avec des nuances de gris, de pâles lambeaux de bleu, des jaunes de souffre accrochés aux nuages, des crépuscules en version trichrome qu’affichent sur Facebook les automobilistes bloqués sur le pont d’Epinay …

Souvent  le ciel en aplat  gris impeccablement tendu. J’aime alors me sentir isolée dans ce monde à soi.

Chaque jour je vais voir la Seine. A baissé, a monté? Aujourd’hui lourde, majestueuse. Une mer quelque part au loin invisible en tire à elle  la soie lourde et fuyante. GHV

Illustration: depuis le pont d’Epinay, bras de la Seine. Reprise d’un croquis fait sur place . En réalité plus large! Sur Facebook Claude Muyl  suit elle la Seine à PARIS

Piem pas voleur.

hghomme100

C’est dimanche. J’ai entrepris quelques rangements. Les photos d’abord. Puis ces minuscules carnets Moleskine dans lesquels il m’arrive de noter au vol une idée pour le blog, un souvenir,une note de lecture. Dans l’un d’eux qu’un mot relu sauve de la poubelle je découvre une anecdote totalement oubliée …

Me revient en mémoire cette conversation qui s’engageât avec ma voisine  de table dans un café du Xème à Paris, rue Louis Blanc . C’était la fille de Piem. Je le sais parce qu’elle s’est présentée comme telle non pour s’en faire « valoir » mais parce  qu’elle avait voulu s’expliquer  sur cette sensibilité à l’art du dessin qui lui venait de l’atmosphère dans laquelle elle avait grandi  . Elle s’indignait de  ma manière de croquer les gars accoudés au bar à ses yeux en catimini, en violant les règles de bienséance, d’intimité et  donc, je l’ai supposé , rien de ce qu’elle avait appris de son père dessinateur gentiment caricaturiste et  chroniqueur de son temps.

J’ai choisi parmi les miens un  croquis peut-être celui que je faisais lorsqu’elle m’a interpellée.

J’ai facilement retrouvé   sur Internet  dessins et vidéos de son père en particulier de ses dessins en live pour l’émission de Jacques Martin en 1975 : Le petit rapporteur.

https://www.youtube.com/watch?v=GGXBDwisYEk

GHV

D’hier et d’aujourd’hui

Vers Epinay

Du train vers Epinay-Villetaneuse en début d’après-midi:gris.

C’était le billet du 29 mai 2015: il faisait donc un temps presque identique. Je l’avais intitulé Le héros improbable. Avec un très court commentaire…

 

Aujourdhui jour de pluie aussi et donc parfait pour numériser les croquis réalisés samedi soir  lors de la soirée à Sèvres (Happy hour du SEL) pendant que défilaient sur écran les dessins  de ce blog.

« Rien de tel qu’un petit verre devant des artistes divers. découvrir ,savourer, déguster, apprécier pour…décompresser » : jolie formule et l’ambiance ne l’a pas démentie.

Pour moi le plaisir de retrouver des connaissances ,de regarder, d’écouter et malgré l’attention un brin perturbée (c’est peu dire) de croquer sur le vif …A l’équipe du SEl: bravo! GHV

seldesevres.huguettegalante

seldesevres2