Tag Archive | carnet

L’homme du train et le Shakirail.

homme.du.train

Aller-retour sur Paris et deux croquis et trois photos. Celles-ci seront pour après demain lorsque j’en viendrai à écrire sur le Shakirail lieu de l’exposition de l’ AA263 à laquelle je participe.

La capitale elle me parait de plus en plus sale.

Mais j’ai eu aujourd’hui mon sourire. Celui amusé de l’homme.du.train que j’ai dessiné et qui m’a invité sur le quai à aller boire un café. Mots hésitants, intérêt non dissimulé pour le carnet et son  portable qu’il me montrait. J’ai cru qu’il voulait la photo du dessin. J’aurai pu le lui donner mais j’y tenais à cause du sourire…Je lui ai donné ma carte avec l’adresse du blog et ma promesse d’y faire paraitre  le dessin. M’a-t-il comprise? « Oui un de ses amis avait un ordinateur… »en me glissant dans la main deux caramels enveloppés de papier cristal.

Non, je ne pouvais accepter pour le café : j’avais rendez-vous à 15h au Shakirail pour y déposer mes dix modules 50/50cm. Le lieu est improbable, assez déjanté..Je vous en parlerai donc d’ici peu et aussi du travail de Déborah. C’est elle qui nous a fait visiter les lieux.  GHV

Le carnet de Patrice.

pervenches

Patrice m’avait offert un énorme carnet trop lourd pour les voyages en train. Plus grand que les modèles que j’utilise habituellement  il convient pour les croquis télé ; à ce sujet je lui ai promis un tennisman, un Nadal, un Djokovic ou une Williams. Il attendra encore un peu, j’ai épuisé bon nombre de pages pour le dernier Rolland Garros mais peut-être le prochain  me permettra-t-il une meilleure production…Et puis peut-être ferai-je pour lui un travail plus abouti.? Donc pas mal d’esquisses de smashs, de volées, de revers, d’amortis ,de déhanchements plein de hargne ou d’énergie.  Beaucoup aussi de dessins à main levée ; feuillages, capsules pointues du Pauwlonia, fleurs des bords de Seine et hier la pervenche cueillie entre les barreaux de la barrière de l’école de la Chevrette? Plus un ,deux clics sur l’ordi pour une touche de couleur. Le gif (fichier d’animation de plusieurs images) est un exercice facile et le résultat peut agacer. Je n’en abuse pas. Reste qu’au delà des formes, de l’essentiel, de la nature, de l’éphémère de ce que l’on note avec la pointe d’un crayon surgit parfois un rire: manque une raquette à ma pervenche. GHV

PS: Gif réalisé avec gifmaker.me. Plus simple que ce logiciel tu meurs mais il en existe beaucoup d’autres…

Aimer ou pas.

illy1Illy.

Il m’arrive de penser que je n’aime pas ce canapé rouge.

Le rouge n’en ait plaisant que vu depuis le balcon  lorsque le cuir perd de sa brillance.

La matière en vieillira mal, qui accumule au fil des accidents griffures, taches et éraflures et le creux des épaules qui ne s’efface plus.

Parfois trop froid et vite collant les jours de chaleur.

Et puis cette idée de la bête sacrifiée…

Mais il perdure c’est bien là le problème et ils sont bien rares les moments où je l’observe avec réserve ou dédain , en tout cas jamais lorsque je m’y oublie avec mon carnet. GHV