Tag Archive | banlieue

Imaginaire de banlieue

Photographie.Jeu de lumière et gouache.
photographie,éclairage sur carton peint, acrylique.

J’ai réalisé hier soir une cinquantaine de photographies reprenant une travail amorcé il y a un an déjà . Le thème est celui de la chute, du passage qu’est une vie. Les moyens sont minimalistes …Un appareil numérique qui tient dans la main, un tube, une lampe dans la pénombre, des bouts de cartons peints, une paire de ciseaux, du papier …

Il faudrait beaucoup de temps et de vigilance pour réussir parfaitement .

A nouveau la nuit est là. Dans la pièce voisine la télé allumée. Derrière le carreau le blanc, l’orangé, le rouge des points lumineux scintillants que les réverbères au loin font palpiter dans le froid. GHV

Scène de crime dans un train de banlieue.

scenede crime

Depuis Paris vers Epinay sur Seine puis chez moi en attendant que vienne le courage de s’assoir devant le chevalet.

D’Ingres dont je lis « qu’il manquait d’imagination » je garde en mémoire les dessins de ses voyages en Italie du musée de Montauban. En quelques traits,sans inventivité je l’admets, et sans effet, sans manière,d’une précision sèche et très pure il donne à resentir la lumière, l’atmosphère des paysages contemplés.l L’admirable dans la concision.

P our le corps il use des courbes qu’il décline en un rythme agencé pour insuffler harmonie, grâce et mouvement.  Un ouvrier. Ghv

Banlieue moche? Vers Epinay sur Seine.

fille de banlieue

Croquis du soir:Jeune fille à la jupe jaune.

(Page dédiée à Serge Pantel en lui souhaitant un bon anniversaire )

Le long des rails: entrepôts,façades sans caractère, caténaires,  terrains vagues, ponts et ferrailles, macadam…

De la liste  Des moments  signifiants et beaux de banlieue notée hier soir dans le carnet:

1-La lumière dorée sur une façade une fin d’après-midi ensoleillée.

….

5- L’ éclat des jantes nickel-chrome des enjoliveurs  de roues de voiture.

6-Le dessin des premières gouttes d’eau sur le trottoir.

…..

14-Le gris,les gris, certains gris.

….

18-Un ouvrier qui ouvre- éventre- le trottoir et l’on voit dans la fosse des tuyaux, des conduites.Fascination.

19-Une petite maison délabrée où jamais  je n’ai pu revoir le geste entrevu d’une main âgée derrière un modeste rideau de mousseline . Mystère.

20-Une école récemment construite, belle et discrète architecture toute en bois.

….

22-la Seine tout à coup au détour d’une allée.

23-Une jeune femme.   GHV.