Archive | GHV RSS for this section

Boum!

epinay-femme-sept2017

Femme sur le quai, gare d’Epinay sur Seine,  sur cinéraire déjà dessiné. Croquis non achevé: crayon cassé. Mais un croquis se doit d’être inachevé.

Me revient à l’esprit cette phrase entendue à la radio : »huit pays possèdent la bombe nucléaire ». Savez-vous lesquels? Moi j’aurais-dit bien moins …GHV

Les pays concernés …

 

Publicités

La bouche en cul de poule.

 

alisson

Vous l’aurez compris le titre n’a rien à voir avec le radieux sourire d’Alisson qui a posé de bonne grâce à condition que je parle du rôle du Rotary Club.

Non le cul de poule c’est celui de la première personne que j’ai croisé dans les allées de l’espace Lumière à Epinay sur Seine, le jour du forum des associations, lorsqu’elle a répondu à ma question « Mais au fait c’est quoi le Rotary-club? « . « Bah, un truc de riche… Faut être riche pour être la-dedans. « Apparemment elle n’en savait pas plus que moi.

La veste d’Alisson qui  attiré mon regard. Puis ce lumineux sourire et la qualité du lien qu’elle sut immédiatement établir. Je regrette tout de même n’avoir pas su poser des questions plus pertinentes:

-De quelle façon être partie à Taiwan avec une bourse du Rotary l’a-t-il aidé à se forger cette belle maturité?

-Sa famille a-t-elle reçu un autre jeune?

-Qu’a-t-elle entrepris depuis son retour?

Parce qu’elle m’avait confié un dépliant intitulé Tu es lycéen , tu veux partir à l’étranger  j’y avais retrouvé quelques photos de jeunes avec la même veste bleue, couverte de pins comme l’on en voyait tant il y a une dizaine d’année ,et ou j’appris que par parrainage puis après sélection l’on pouvait ainsi découvrir un pays étranger au sein de trois familles différentes sur dix mois , y pratiquer la langue, s’y affirmer.

Et puis j’aurai pu lui demander aussi si elle était riche! Et vérifier  le jugement  de la personne que je citais plus haut.

Je suis allé faire un tour sur  le Web pour apprendre que Paul.P. Harris fonda le club en 1905  à Chicago dans les milieux aisés certes mais doit -on refuser aux riches de pratiquer la bienveillance et peut-on imaginer que seuls les démunis en soient capables?

Evidemment j’ai sur la toile trouvé des allusions à la possibilité d’une secte. Encore quelques uns qui en savaient moins que moi et voulaient prouver tout connaitre! GHV

 

 

 

Urbanisme. Epinay sur Seine, Alain et l’Ilôt.

Ealain

Elle a testé quelques endroits où se promener avec son carnet. Les rues de la ville, les bords de Seine, beaucoup moins le train de banlieue depuis qu’elle ne travaille plus sur Paris, la place, les parcs…L’Ilôt  aussi puisque c’est ainsi que l’on désigne le nouveau centre commercial, architecture de Valode et Pistre primée du Trophée du  meilleur cadre de vie en 2013.

Après trois ans elle vient enfin de reconnaître dans les colonnes sinueuses et élancées et dans la verrière qu’ils supportent l’allusion aux arbres d’une forêt. A leur base s’est crée un petit monde d’habitudes: les vieux sur leur bancs poufs, les enfants assidus aux « montagnes » caoutchouteuses à souhait, les mères  sur les parapets tout autour…Quelques cafés dont un  se maintient,  des boutiques dont les enseignes semblent cibler jeunes et enfants bien plus que les personnes de son âge, la queue devant la boulangerie, du médicament au mètre dans la nouvelle pharmacie…

Depuis quelques minutes elle dessine une mère assise en conversation quand il vient s’asseoir en vis-à vis. Il l’avait repérée depuis sa boutique de meubles ( Divan Confort : canapés, buffets bas et tapis sous miroirs éclatants). Curiosité. Elle feuillette pour lui les pages , montre les croquis précédents. « Si vous voulez bien poser? ». Il acquiesce de bonne grâce et après coup saisit le carnet , demande le crayon et donne sa note. Elle lui a promis le dessin. GHV