archive | Carnets RSS pour cette section

Croquis du train à revoir

En roulant vers Stain

C’ est la page la plus visitée du blog. Pourtant voilà longtemps que je la délaisse. Occupée ailleurs pour quelques jours je la propose à nouveau à tous ceux qui veulent la revoir ou la découvrir…

https://trainsurtrainghv.com/croquis-du-train-2/

Evelyne…

Rue de la Chevrette. Epinay sur Seine.GHV

Nous sommes deux a tenir ce blog,un peu à la manière d’un dialogue , tenu maintenant à six cent kilomètres de distance, et le confinement vient de nous attacher à un piquet chacune sur notre territoire, Evelyne aux champs et moi en ville.

Pendant que l’une accumule les pépites qu’elle « trésorise » et restitue dans ces pages je laisse filer au fil des heures et des jours mille pensées diffuses telles les feuilles se détachant de l’arbre, une à une. Nul ne les voit, se posent au sol silencieuses et y tremblent encore quelques instants, meurent enfin…Bref, de l’actualité nous dit on unique, tragique , envahissante , dynamisante pour d’autres, peu ou rien pour me faire tenir des propos sensés, une sorte d’inertie,de torpeur, me gagne.

« Espoir ou dépression »se demandait le journaliste…

Beauté dans la guerre nous chante encore Appolinaire;

Rencontres tenues à deux mètres sur le chemin de la poste, sourires et constats et nouvelles (le comportement des gens,la queue au Auchan, les bons gestes, le maire malade, les bons plans, la débrouille, le port des masques , le ravitaillement, les voisins) ou désinformations ou ignorances.Le monde à refaire? Le scepticisme oui mais…espoir encore tout de même? Non?

 » Ailleurs n’est pas chez nous et pourtant nous voilà tous assis sur le même banc » me dit le vieux monsieur de l’impasse… La nature respire pour quelques jours encore. Avant l’après.

Lecteur ou lectrice qu’advient -il de vous? GHV

Langue de bois

ghv.page du carnet de maud,.huile sur toile .65grammes hors chassis.vendredi.5 mars 2020.

Un midi sur Europe la réponse du jeune entrepreneur interpellé par le journaliste qui s’inquiète, »vous prétendez à une excellence que d »autres vont revendiquer très vite pour leur propres produits tout aussi bio que le votre?Que leur opposerez vous comme argument?  » « L’authenticité. » On peut donc s’en sortir ainsi dans le monde de l’économie comme en politique, avec un seul mot qui se veut infaillible et en balaye bien d’autres.

Ailleurs au dessus du chevalet le mot plane sinistre et malin.

Authentique la recherche d’une manière?

Authentique le refus d’une manière?

Authentiques le sujet choisi, l’écoute de son temps ou celle de l’intemporalité, le choix de la figuration, ou son dédain? Quand ce n’est pas le seul fait de peindre? GHV

PS; aujourd’hui à Epinay devant les panneaux de la campagne municipale j’ai bavardé avec un spinassien et parlé d’enjeux politiques pour la ville. Nous avons échangé l’adresse de notre blog. Ici le sien: http://internautique.canalblog.com/ Bien sûr aux deux vous pouvez vous abonner…