Archive by Author | trainsurtrainghv

Naissance

naissanceSur le blog Evelyne saluait d’un haïku rieur l’arrivée de Roméo. Il est arrivé sans trop prévenir un peu bousculé, tiré de son monde utérin avec trois semaines d’avance par la volonté d’une sage femme avertie et comme l’a dit ma fille sa mère: »un nouveau modèle pour toi ».

Trois jours avant , le 20 septembre ,j’avais commencé le  carnet offert par Maud , manière  pour moi de préparer un travail que j’envisage .Je suis partie d’une « image volée « découverte dans un quotidien italien, parce qu’il m’est venue pour ses couleurs, sa trame ,ses lumières,son mystère et son histoire suggérée un amour spontané d’artisane. Il s’agit d’une image de presse du film italien Le meraviglie, Les merveilles en français. Depuis quelques jours donc j’imprime, je découpe ,  je décline,je colle, je dessine ,je modifie et tente la couleur…

Pendant ce temps Roméo grandit. GHV

Pour voir d’autres pages du carnet …

Publicités

Boum!

epinay-femme-sept2017

Femme sur le quai, gare d’Epinay sur Seine,  sur cinéraire déjà dessiné. Croquis non achevé: crayon cassé. Mais un croquis se doit d’être inachevé.

Me revient à l’esprit cette phrase entendue à la radio : »huit pays possèdent la bombe nucléaire ». Savez-vous lesquels? Moi j’aurais-dit bien moins …GHV

Les pays concernés …

 

La bouche en cul de poule.

 

alisson

Vous l’aurez compris le titre n’a rien à voir avec le radieux sourire d’Alisson qui a posé de bonne grâce à condition que je parle du rôle du Rotary Club.

Non le cul de poule c’est celui de la première personne que j’ai croisé dans les allées de l’espace Lumière à Epinay sur Seine, le jour du forum des associations, lorsqu’elle a répondu à ma question « Mais au fait c’est quoi le Rotary-club? « . « Bah, un truc de riche… Faut être riche pour être la-dedans. « Apparemment elle n’en savait pas plus que moi.

La veste d’Alisson qui  attiré mon regard. Puis ce lumineux sourire et la qualité du lien qu’elle sut immédiatement établir. Je regrette tout de même n’avoir pas su poser des questions plus pertinentes:

-De quelle façon être partie à Taiwan avec une bourse du Rotary l’a-t-il aidé à se forger cette belle maturité?

-Sa famille a-t-elle reçu un autre jeune?

-Qu’a-t-elle entrepris depuis son retour?

Parce qu’elle m’avait confié un dépliant intitulé Tu es lycéen , tu veux partir à l’étranger  j’y avais retrouvé quelques photos de jeunes avec la même veste bleue, couverte de pins comme l’on en voyait tant il y a une dizaine d’année ,et ou j’appris que par parrainage puis après sélection l’on pouvait ainsi découvrir un pays étranger au sein de trois familles différentes sur dix mois , y pratiquer la langue, s’y affirmer.

Et puis j’aurai pu lui demander aussi si elle était riche! Et vérifier  le jugement  de la personne que je citais plus haut.

Je suis allé faire un tour sur  le Web pour apprendre que Paul.P. Harris fonda le club en 1905  à Chicago dans les milieux aisés certes mais doit -on refuser aux riches de pratiquer la bienveillance et peut-on imaginer que seuls les démunis en soient capables?

Evidemment j’ai sur la toile trouvé des allusions à la possibilité d’une secte. Encore quelques uns qui en savaient moins que moi et voulaient prouver tout connaitre! GHV