Notes musicales sur du foin.

amoureux.jhv.jpg

Je cite Abel Tiffauges, personnage de Michel Tournier dans Le roi des aulnes .1970.  Cela commence ainsi:

« 6 avril 1938: »…(déjà vous calculez , vous situez …)

« 6 avril 1938: Renault lance une gamme de véhicules à gazogène. Des camions de mille à cinq mille kilos et des cars de dix-huit à trente places qui partent directement sur le bois après cinq à six minutes de combustion. Un système breveté assure la production du gaz pendant les descentes  prolongées et permet des reprises énergiques.. ( Là encore vous avez un peu froncé le sourcil  sur ce départ « sur le bois »  avant d’abandonner l’image bucolique d’un bosquet pour imaginer respirer l’odeur de bûches en flammes sur un simple coup d’accélérateur.)

 L’appareil est équipé d’un filtre simple sans tissu, qui ne risque ni de se colmater, ni de se déchirer.

Il est bien caractéristique de notre temps que le progrès se fasse désormais à rebours. Il y a seulement quelques années, l’;apparition d’automobiles marchant au bois aurait suscité le rire. Bientôt on va vous présenter comme dernier cri de la technique un moteur consommant exclusivement du foin, et on finira par découvrir avec ravissement la voiture à cheval. »

Donc une époque où l’on mit le carbone à l’honneur pour tenter de pallier à la rareté du pétrole. Les années de guerre qui suivirent entretinrent   quelques temps l’intérêt pour ces machines . Le fait  n’est pas sans rappeler  nos inquiétudes actuelles  alors que nous voilà revenus au rêve d’un moteur nourri aux herbes. GHV

P.S: croquis réalisés vendredi soir à  l’Arena. Amoureux d’Ennio Morricone et de ses musiques de films. Amoureux à deux …

https://www.futura-sciences.com/tech/dossiers/technologie-etonnantes-inventions-savants-1382/page/5/#c1382

.

Étiquettes : , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :