Retour sur Epinay

 

charlyguitare1.jpegAu balcon le mandarinier, quatre fruits, trop de fleurs blanches pour la future récolte et à l’une d’elle un bourdon accroché : nous sommes le 13 novembre.La guitare en fond.

Trois semaines au vert , Evelyne tout prêt que j’ai lu, à peine vue. Les autres amies non plus. Au vert dis-je car là.bas les couleurs avaient à peine viré. L’automne je l’ai retrouvé sur Epinay:  je lis Giono et me sens gâtée comme un fruit passé d’âge. C’est qu’il me semble aujourd’hui impossible de goûter de la nature la force, les eaux froides, le vent accroché aux arbres, les parfums, les saisons ….comme l’enfant que je fus savait le faire.  GHV

Étiquettes : , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

One response to “Retour sur Epinay”

  1. hyacinthe46 says :

    Giono dans le grand vent de l’automne…quel nectar!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :