Céline et les enfants.

tendresseLe croquis date du 23 avril. Deux enfants heureux jouaient en bord de Seine alors que s’attroupaient les spectateurs les 4 heures mononautiques d’Epinay. Premier tour des présidentielles. Il m’a semblé coller à mon propos du jour sur la lecture de Les lois naturelles de l’enfant.

J’ai retrouvé au fil des pages une conviction et un bon sens que chacun devrait apprécier , en particulier les enseignants mais aussi les parents et tous ceux qui portent un regard attentif   au développement de l’intelligence et de la sensibilité chez l’être humain et ceci dès la petite enfance.

J’apprécie lorsqu’une Céline Alvarès de chapitre en chapitre martèle que en toute initiative il faut garder à l’esprit l’essentiel du pourquoi et du comment.  Il y a selon elle des techniques, des méthodes adaptées au apprentissages et elles ne fonctionnent que si l’adulte en éprouve la responsabilité , s’il adopte une attitude d’exemplarité , de bienveillance, et s’il débarrasse l’apprenti de tout ce qui fait obstacle , j’entends par là non les difficultés inhérentes à la vie  que tout être négociera bien mieux s’il a développé des qualités morales solides , mais  la rigidité et les erreurs des tuteurs , le non respect de l’autre, le défaut  d’attention et de confiance  et j’en passe….

 

Dès que j’ai cité autour de moi le nom de cette jeune chercheuse qui a expérimenté sa méthode sur trois années en maternelle à Gennevilliers j’ai eu de la part d’enseignants des moues et des des remarques sceptiques: « oui mais on m’a dit qu’elle  avait été subventionnée…non je n’ai pas lu…oui j’irai voir le site….on la voit partout…oui mais nous avons un travail déjà assez fatigant,…oui mais nous n’avons pas le matériel Montessori…  » ( elle s’appuie en effet sur ces méthodes  mais ajustées au monde actuel.)

Un simple conseil à ces sceptiques: revenez à l’essentiel et si un livre parmi beaucoup d’autres peut aider à réfléchir à travailler avec intérêt et dans le partage pourquoi s’en priver?

 

Le site  pour découvrir en vidéo les conseils les exercices divers et le livre d’une lecture très accessible:

https://www.celinealvarez.org/ 

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/

celine .alvarez

Peut-être partagerez-vous? Peut-être aurez vous aussi des ouvrages à citer, des avis à donner…GHV

Publicités

Étiquettes : , , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

5 responses to “Céline et les enfants.”

  1. hyacinthe46 says :

    Désolée d’arriver avec mon éventail -qui vient par Céline et les enfants, rafraîchir la manière d’enseigner,liquéfiée que j’étais par la chaleur du jour-, court-circuiter ton propos.
    Je ne l’ai pas encore lu mais en ai beaucoup entendu parler. Ton compte-rendu donne envie d’aller voir.

    J'aime

  2. sabnic says :

    Votre article est très intéressant , il met le doigt sur ce qui me paraît essentiel quand on veut transmettre un savoir : la bienveillance et le respect . Celui qui apprend est inévitablement maladroit et dans l’ignorance. Celui qui enseigne detient un savoir mais doit prendre en compte l’ignorance légitime et la maladresse qui en découle de celui à qui il transmet son savoir. Cela demande donc des qualités d’écoute et d’empathie, de patience et de psychologie. Apprendre devrait toujours être un plaisir et non une épreuve de force. Et cela est vrai quel que soit l’âge.

    Aimé par 1 personne

  3. Esther Luette says :

    En tant qu’enseignante en école de design, je ne cesse de rabâcher à mes élèves et à mon directeur et collègue le fond de la pensée de Celine Alvares, que vous explicitez si bien dans cet article : « elles ne fonctionnent que si l’adulte en éprouve la responsabilité , s’il adopte une attitude d’exemplarité , de bienveillance, et s’il débarrasse l’apprenti de tout ce qui fait obstacle , j’entends par là non les difficultés inhérentes à la vie que tout être négociera bien mieux s’il a développé des qualités morales solides , mais la rigidité et les erreurs des tuteurs , le non respect de l’autre, le défaut d’attention et de confiance. »

    Pas mieux, merci à vous de relayer cette pensée dont notre société à tant besoin, à tous les niveaux 🙂

    J'aime

    • trainsurtrainghv says :

      Merci d’avoir pris le temps d’écrire ces mots. C’est une ancienne prof d’arts plastiques , autodidacte , (ville de Paris auprès de jeunes enfants qui vous répond. J’ai été dans mon enfance à l’école de la nature et j’ai côtoyé tant d’enfants que je ne pouvais faire autrement que comprendre les propos de cette jeune femme. J’ai commis aussi tant d’erreurs qu’il me semble important d’accompagner et d’épauler la jeune génération d’éducateurs à s’assumer dans de vrais convictions….Cordialement. Huguette GALANTE

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :