Que pensera-t-elle plus tard?

portrait21-ghv

 

…suis partie ce matin à l’école. J’aime bien y aller. A Epinay rue de la Chevrette  la cour est grande et les arbres tout le long de la rue si hauts qu’ils me cachent les avions dans le ciel. La maîtresse m’a dit que les oiseaux qui y font du raffut c’est des perruches comme dans mon pays.

J’ai fait un bout du chemin  avec Nicolas qui habite au troisième de mon immeuble et il m’a laissée  à l’angle du stade parce que lui il va à Ste Thérèse. Ses parents ils sont marrants; des portugais et ils disent toujours aux miens qu’ils ont les mêmes origines. Pas compris…

Ce matin on a écrit sur les couleurs des yeux. La maitresse elle a fait lever la main à ceux qui avaient les yeux bleus. Nikita l’a fait. C’est vrai qu’ils le sont un peu.

A la récré j’ai joué avec Khol,  Khadidja, Sofia, Fatoumata, Myriam et Sugirthana . Yasmine, Fatoumata et Fatou faisaient la tête ; elles préfèrent aller avec les garçons jouer au foot. Mais aujourd’hui les garçons et surtout  Rafik ont dit qu’ils voulaient pas les filles. Fatou va le dire à l’entraineur mercredi: il va pas aimer!

Après la récré on a fait instruction civique et morale. Moi le moral ça va. C’est le mot démocratie que je comprends pas trop bien. Que l’école c’est parfait pour ça. Que l’école elle est pour tous., pour nous apprendre à vivre avec les autres, toutes ‘origines » confondues.(Je demanderai à Nicolas puisqu’il a la même origine il sait peut-être…Tiens d’ailleurs pourquoi il va dans une autre école? Pour pas qu’il se confonde?)

La maîtresse , elle s’appelle Sophie, a donné à Françoise Cheng tous ses cahiers et son très, très bon relevé de notes. A la rentrée des vacances elle ira au privé à Enghien. Ses parents veulent qu’elle devienne médecin.

Moi je ferai écrivain; j’ai des choses à raconter.  Mariame

(GHV.)

 

 

Publicités

Étiquettes : , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :