Je vais lire Taos Amrouche.

nsihgfemme-20

 

Samir dans la lune  planté devant moi sur le palier puis qui s’échappe et revient deux livres dans les mains qu’il dépose dans les miennes: « Tiens tu verras, je ne te dis rien, tu dois comprendre toute seule ».

Taos Amrouche, Solitude ma mère chez Joelle  Losfeld et Fadhma Aït Mansour Amrouche, Histoire de ma vie avec une préface de Kateb Yacine, chez Librairie François Maspéro. J’ai donc entrepris la lecture du premier mais avant d’aller plus avant suis parti sur Internet à la recherche de ses deux personnages, la fille , chanteuse, écrivaine et la mère »une grande dame kabyle »qui après la pauvreté et l’adversité, sut collecter et écrire en plus du récit de sa vie les chants traditionnels de son territoire.

Me reviennent  aussi en mémoire  ces paroles collectées par Nedjima Plantade ethnologue résidente d’Epinay sur Seine d’une femme kabyle dont elle sut ainsi  nous faire revivre le destin et l’errance depuis ses montagnes stériles jusqu’aux banlieues françaises.

La voix de Taos première femme auteur d’Algérie, soeur de Jean lui aussi écrivain,amie de Giono ne laisse pas indifférent: forte, intense,convaincante.

https://youtu.be/NEkSqGEobEo la vidéo.

GHV

 

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

3 responses to “Je vais lire Taos Amrouche.”

  1. hrbouguerra says :

    Ces belles pages d’une culture millénaire illuminent nos cœurs et éveillent nos esprits…Et le goût de la figue fraîche guide nos pas …Mille mercis.

    J'aime

  2. Rabah Bouguerra says :

    Ces belles pages d’une culture millénaire illuminent nos cœurs et éveillent nos esprits… Le goût de la figue fraîche accompagne nos explorations ! Mille mercis !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :