Je croyais l’avoir perdu…

mots

 

Au milieu des cartons.

Je croyais l’avoir perdu…je l’ai retrouvé pour mon plus grand bonheur en faisant mes cartons de livres. Je vous le recommande .

Un difficile dialogue s’installe dans ce café situé on ne sait où entre une serveuse arrivée de la campagne et peut-être un intellectuel. Il raconte des histoires, elle s’ennuie. Les deux personnages s’apprivoisent. Sans le savoir, elle aussi sait faire de la prose, à sa manière. On est en pleine langue et bien au pays des mots.

On va faire ses courses sur la lune détour par les étoiles et on cherche toujours son doudou

Olivier Rolin La langue   suivi de Mal placé, déplacé (conférence) .Verdier Editions  2000

Je vous ai déjà parlé de cet auteur qui me tient tant à cœur.

Extrait:

-Oui, mais voir aussi avec les mots, les mots exacts, c’est un peu la même chose. Ca a l’air bizarre, mais tu ne vois pas seulement avec les yeux, tu vois aussi avec les mots; Si tu ne trouves pas des mots-belettes pour attraper à la gorge ce que tu as devant les yeux, tu crois le voir mais tu ne le vois pas vraiment..Les mots, ça a l’air de n’avoir pas de réalité, et pourtant c’est comme des tas de petites mains agiles quite permettent d’agripper les choses. Tu ne crois pas?

-Je ne sais pas…C’est peut-être pour ça que…Il y a beaucoup de joursoù j’ai l’impression de ne plus rien voir, ou alors avec des lunettes un peu moins sombres que celles-là, mais très très noires quand même…

ELB

 

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

2 responses to “Je croyais l’avoir perdu…”

  1. trainsurtrainghv says :

    Coincidence:deux fois cette semaine je découvre le nom d’Olivier Rolin. il y a quelques jours j’ai emprunté à la médiathèque le premier roman de Colombe Boncenne, Comme neige . Son personnage principal part à la recherche d’un titre disparu (toute l’intrigue littéraire réside dans ce terme »disparu ») d’Emilien Petit et au cours de son enquête il entre en contact avec olivier Rolin, Antoine Volodine, Jean Philippe Tousaint, tous auteurs bien réels…que je me dois de lire et découvrir.Ghv

    J'aime

    • hyacinthe46 says :

      Belle découverte à faire. Chez tout aimé chez lui.Son univers, son style.
      Quant à Toussaint, je n’ai lu que La salle de bain et L’appareil photo…il y a bien longtemps. En chemin, je l’ai oublié.

      Bonne lecture.ELB

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :