Archive | août 2016

Haïku du jour.

 

 

Torses  jambes nues

Des robes acidulées

Une fin de  vacances.

 

ELB

Tout passe.

hgreve1

Oui, tout passe .Une image et vous inviter à découvrir le blog. L’hiver y est banlieusard ,parisien, les beaux jours s’écoulent dans le beau Quercy…

GHV

« Danse ou Meurs ».

danse.jpg

 

Le danseur de Damas, Ahmad Jouder, continue de danser dans les ruines, à Palmyre comme un acte de résistance.

http://www.francemusique.fr/actu-musicale/l-incroyable-combat-d-un-jeune-danseur-syrien-face-la-guerre-danse-ou-meurs-138089

 

Il  m’a rappelé le courage et l’enthousiasme d’une jeune fille Tchétchène, Milana Terloeva,  ayant connu et affronté les deux guerres qu’elle décrit dans :

Danser sur les ruines, paru en 2007..

Cette robe de princesse, elle ne l’a jamais mise pour le bal prévu pour le Nouvel An 1995 ; en décembre les chars russes avaient envahi son pays, alors jeune Etat.

Après douze années d’horreur qu’engendre toute guerre, elle pourra mettre une robe pour le bal.

Mais entre temps, elle sera venue à Paris grâce à une association pour faire des études en Sciences politiques et nourrir le rêve de devenir journaliste indépendante dans son pays.

Cette fresque d’une vie confisquée en apparence dans un Grozny sens dessus-dessous est une leçon de persévérance et d’espoir. La vie finit presque toujours par gagner.

Un récit d’une grande fraîcheur et vitalité..

Qu’est devenue la jeune fille ? Elle travaillait en  2013 à la création d’un centre européen culturel en Tchétchénie. Belle revanche.

 

Danser sur les ruines   de Milana Terloeva en livre de poche H.

 

ELB