Conversation du banc

hgfemme84Autre femme.Autre fois.

 

Dimanche et fin d’une  chaude après-midi à Epinay sur Seine .J’ai emmené les « puces » au parc entre le chemin des saules et la voie ferrée. Quelques bambins se suspendent  aux agrès, escaladent le toboggan ou la tour. L’heure est délicieuse et l’endroit curieusement calme.Dans les platanes le vent brasse haut les branches .

Une femme sur le banc. Nos regards se croisent et nous savons que nous parlerons.

_ »Oui , il fait bon. L’air est plus frais. C’est calme , les gens se préparent pour le match.

Moi , je ne suis pas d’ici ,je viens de C. en Franche .Comté .Mais je suis de l’Algérie. Mes frères eux sont venus jeunes parce qu’ils ont suivi mon père. Ils se sont mariés ici et leurs enfants ils ont fait de bonnes études. Un de mes neveux est avocat, sa soeur directrice dans une faculté. Un autre de mes neveux est ingénieur, il est avec une française et sa soeur elle est professeur. Moi à dix sept ans c’est mon mari que j’ai suivi mais je n’avais pas beaucoup été à l’école, et en arabe seulement.Il était dur vous savez, mais quand il est tombé malade je l’ai soigné, pendant deux ans, j’aidais les infirmiers et les infirmières, Thierry, Thomas, Said, Monique. Il est mort en 2019. Mais je ne veux pas d’autre mari. Je suis bien. Mes frères ils me disaient, tu es jeune encore.  Là je suis venue pour aider ma fille qui vient d’avoir cette petite: elle a quarante huit jours.  »

Elle me regarde.

« Moi j’ai perdu son frère à un an et sa soeur à deux ans. Je ferme les yeux et je les vois tout pareil à ce qu’ils étaient.

Vous n’êtes pas française…Si?  Je pensais italienne. C’est bien que vous n’ayez que des filles. Elles sont gentilles avec leur mère. Les garçons ils veulent tout puis ils se marient et ils ne pensent plus à vous.

Voyez mon petit fils,dix-huit mois,  il bouge tout le temps, c’est ça les garçons. Les filles elles sont sages, regardez les votres. Vous avez raison :il faudrait qu’il apprenne l’arabe , c’est bien d’être bilingue..

Bonne soirée , madame. Moi j’espère que les français vont gagner mais je n’aimerai pas aller au stade à cause  des attentats. »GHV

Publicités

Étiquettes : , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :