Roman-photo: blanche attitude.

 

Cétait vendredi. 24 juin. Six images pour trois heures  de vie.

 

24juin.2016.trainsurtrainghv

Image1:

Aller vers Paris la capitale depuis Epinay sur Seine, ma « banlieue black.blanc.beur »

Je voyage en train en compagnie,black.blanc. beur et plus. Idem en métro.

J’émerge en surface, station Rambuteau. Badeaux, touristes…A deux pas de là Les Halles

IMG_4968

Image 2:

Cinquième étage, je viens de débarquer dans un autre monde ,celui de la culture, dans un musée national, à Paris au centre Georges Pompidou, aussi appelé Beaubourg…Je dis un autre monde bien que à quelques kilomètres seulement à vol d’oiseau d’Epinay-sur- Seine-black-blanche-beur-asiat-et j’en passe, je me retrouve ici exclusivement  si, si, en blanche compagnie ,jeune, moins jeune, adolescents et étudiants, adultes , retraités, troisième et quatrième âge, bébés en poussette … Je percois  dans le brouhaha feutré  des commentaires  en français ,anglais, espagnols ,italiens  et d’autres  …Pas un seul accent banlieusard, pas de justaposition ni de métissage coloré.

visiteurs.paul.klee

Image 3:

Venue pour renouveler mon passe (pour deux) et dans la foulée pour découvrir l’exposition Paul Klee.

 

IMG_4973

 

Image 4:

Paul Klee aimait le papier et tenait des carnets. Il dessinait,peignait , expérimentait, dialoguait avec le travail de ses contemporains et bien que l’art ne soit pas langage tout ce que le musée donne à voir de lui  peut être compréhensible par chacun .Les organisateurs ont voulu inviter à un regard critique nouveau ,comprenez  découvrir les intentions satiriques dans l’oeuvre de Paul Klee. Un mot :ironie. C’est déjà plus obtus et demande une attention  soutenue.

 

IMG_4974

Image 5:

(Photographier correctement une toile relève pour moi de la prouesse. Je reviendrai pour recadrer si je veux sur ce blog présenter des images correctes .)

 

Mais ce n’est pas cela (la démarche proposée ) qui rebute  ce jour là et à cette heure là  mes comparses spinassiens et d’ailleurs retenus  par des obligations tout à fait louables: le travail, la famille, les études .. . D’autres activités les attirent davantage : le sport , l’écran, la tchache, les déambulations, les soldes , l’église, des pratiques diverses . Ils ignorent ce type de manifestation par manque d’information, jugeraient peut-être la dépense excessive, et même s’ils ont de leur séjour à l’école retenu le nom du peintre, vu avec plaisir ses rythmes aquarellés illustrant quelque poésie, ils n’ont pas intégré la démarche du visiteur de musée.

Donc l’école, bien qu’elle  entraîne parfois des classes au musée ,a failli, n’a pas réussi ,à y faire revenir les jeunes , les adultes de ma banlieue .Pourtant notre jeunesse exprime au quotidien dans le street-art son engouement pour l’image, la couleur et l’espace, plébiscite les métiers du graphisme, du design, de l’infographie. Mais elle n’a pas les outils pour investir la pensée des autres.

Et les musées qui s’en défendent sont bien loin de réussir l’ouverture et l’accueil. Pour la petite histoire lors des travaux de réfection de Beaubourg certaines oeuvres séjournèrent quelques temps dans les sous-sols de l’actuel Ilôt d’Epinay ,visibles par tous.

Les absents d’aujourd’hui ont ignoré ou abandonné  par manque de curiosité et par timidité ou méfiance ou encore par défiance. .Et  fait miroir pour moi ma propre réticence à certaines musiques, certaines formes d’arts que par paresse je déclare sans intérêt avec l’excuse que l’on ne peut tout digérer ou que cela m’est inutile.

 

 

IMG_4986

Image 6:

Toujours au cinquième étage, au pied du Pot doré  de  J.P.Reynaud le ciel se joue de la terre. Ironie . Symbolique des sectarismes, des communautés, des groupes, des fusions aussi, des rencontres.  Je vais redescendre par l’escalator en admirant comme toujours la vue sur Paris, constaterai là-bas près du périphérique  la progression de la construction du nouveau palais de justice puis rentrerai sous terre et rejoindrai la gare du Nord pour enfin rentrer sur « ma banlieue » d’où je veux semer ses mots. GHV

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

One response to “Roman-photo: blanche attitude.”

  1. Gilles Guégan says :

    Bravo, j’aime beaucoup votre blog, un regard spontané, sensible et réflexif… et quotidien ; un bon usage du blog, une invitation au partage de points de vue.

    Gilles

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :