En rire ou en pleurer?

mise-en-scene-agressionMise-en-scène-agression.

 

 

 

Un carnet, Un crayon. Elle n’aurait eu aucun problème si elle avait écrit , si elle avait crayonné.

Elle avait dessiné*.

Elle les avait dessiné, elles, eux. Dans le train, trajet Epinay sur Seine-Paris.

« Elle n’a pas le droit de faire ça ! ». « Elle les donne les dessins. » « Elle t’a faite. Et toi…, et toi aussi ! ». « Faut payer pour faire ça. »

Déjà  autour d’elle, le groupe (six, sep ?)se refermait,  on agrippait ses mains, elle sentait les ongles durs sur sa peau. La stupéfaction : le sentiment d’ignorer jusqu’où pouvait peut dériver la chose. « Tu donnes ! Tu donnes le carnet, tout. »

Et bien non là elle n’a pas envie de donner justement comme il  lui est souvent arrivé de le faire, avec bonheur et ce au cours des multiples trajets.

Concession :« Ceux que j’ai  de vous je veux bien les détruire, c’est tout. »

Aucune répartie prête dans sa tête. Si la violence adressée à d’autres l’ont parfois terrifiée elle reste ébahie simplement  surtout en découvrant le regard de l’homme qu’elle vient de croquer et qui réveillé en sursaut et pris à parti , informé par les autres , la regarde, intensément,  puis avec haine. Sans aucun mot. Et le jeune gars assis à côté de moi, étudiant se dit-elle, lui assène un « Moi aussi j’ai trouvé ça bizarre ce que vous faites. ». Puis après une hésitation : »… « Continuez tout de même. »

Ils ont réussi à arracher morceaux par morceaux les pages incriminées. Elle n’a pu sauver le dessin de la veille, l’enfant endormie dans son lit.

Bien, se dit-elle et quoi ? Quel questionnement pour elle  qui  consigne des profils, des attitudes, des histoires, des moments comme parfois des arbres, tout aussi vivants, autrement vivants ,des objets formes rêvées et au-delà des idées ? Ce petit stress pour mettre le doigt sur l’idée de justice et vie en société…

Quelle âme est la vôtre vous donc qui refusez que votre apparence soit perçue par d’autres ? Le regard que je pose sur vous m’est-il interdit ?

Et  pour moi cette trace de ce moment car c’est d’un moment qu’il s’agit, gravé sur le papier, ce moment m’appartient-il ? Voilà la question qui me taraude depuis? …

Et vous êtes –vous devenu , pour les avoir vues,  propriétaire de ces images ainsi véhiculées sur un blog, comme ici, mais parfois sur écran, sur papier glacé, affiches  et Bd qui ne sont certes pas langage, mais idée peut-être et donc à partager. ?

 

Au retour (Etre allée voir une exposition dont elle parlera demain sur le blog) elle reprend son carnet : restent  quelques pages.se prouver que l’on peut remonter à cheval  GHV

*Le contexte : une fois, une agression, un fait rare vu la densité de population, les centaines de voyages. Concevoir aussi ce défaut chez l’auteur qui perçoit plus par l’intuition que par la raison.

sceneScène d’après.

PS du 15/03/2016: écho  ou l’article du jour D’Evelyne-ELB

Publicités

Étiquettes : , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

14 responses to “En rire ou en pleurer?”

  1. S.Duchamp says :

    ça sent le canular à plein nez
    un truc pas signé ne saurait m’inspirer confiance

    J'aime

  2. S.Duchamp says :

    J’ai bien du mal à croire cet article d’ailleurs il n’est pas signé
    Certes je ne l’ai pas trouvé. Dans hoaxbuster ce qui ne veut pas dire que cela n’en soit pas un!!!

    J'aime

  3. caillon says :

    courage ma chère Huguette ! Remonte à cheval tu as raison ; personnellement j’apprécie beaucoup ton talent ; mais ayant l’habitude des transports en commun, cela ne m’étonne qu’à moitié car sur Paris et la banlieue les gens deviennent de plus en plus agressifs dans les transports.
    C’est juste lamentable d’agresser une artiste.
    J’ajouterai que notre société est traversée aujourd’hui par des « esprits pervers et négatifs » qui manipulent beaucoup de monde hélas.
    Bien amicalement, Yolande l’amie de ta cousine Fanfan

    J'aime

  4. croquedessin says :

    A reblogué ceci sur Croquedessinet a ajouté:
    J’hallucine mais j’ai opté pour l’éclat de rire.

    J'aime

  5. Lou Galino says :

    on devrait probablement en rire et en pleurer. mais surtout, quel bon réflexe de remonter à cheval immédiatement pour le pas laisser une éventuelle appréhension s’installer. bravo!

    J'aime

  6. Anne-Ma says :

    😦 – J’espère que vous allez bien.

    Aimé par 1 personne

  7. routid says :

    Chronique triste d’un monde où une partie de l’humanité semble avoir perdu son âme … Pourquoi ne pas avoir tout simplement demandé le dessin ? Pourquoi détruire ?

    Aimé par 1 personne

    • trainsurtrainghv says :

      et oui ;;;Bien des desins m’ont étés demandés. Que j’ai souvent donné en réponse à la gentillesse des concernés ou pour répondre à leur intérêt. Ne vous y méprenez pas : je compte sur les doigts d’une main les fois où l’on m’a tenu des prospos agressifs ou malveillants disons en dix ans!

      Aimé par 1 personne

  8. francine servolle says :

    Mais je n’y crois pas …c’est invraisemblable…Ma pauvre !!!

    Aimé par 1 personne

  9. manh14 says :

    Je suis atterré et attristé en même temps . Faut-il qu’il y ait des forces perverses qui taraudent notre société pour déclencher de telles réactions; moi cela ne me troublerait pas qu’on me « tire le portrait ». Par contre la violence physique est inadmissible. Basta!

    Aimé par 1 personne

  10. croquedessin says :

    Du vécu ? 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :