Verre précieux à Epinay sur Seine

schneider-verreries (9)

Le verre est fragile et le cristal aussi. L’objet inspire le désir .Il fascine. Sa fragilité et l’ alchimie en équilibre entre forme, couleurs et transparence lui confèrent une préciosité qui intimide.

J’ai vu l’exposition alors qu’elle n’était même pas inaugurée et ai eu droit à une visite guidée par ceux qui l’avait organisée: le principal propriétaire  de la cinquantaine de pièces exposées , apparentée à la famille des Schneider et un autre parent.

La famille Schneider eut son aieul , le père Charles, formé chez  Daum  , et son frère associé Ernest, puis les fils -encore Ernest si je ne me trompe et Robert Henri -qui sur la vague  de l’Art nouveau puis  sur celle de l’Art Déco firent vivre à Epinay une verrerie qui employait jusqu’à cinq cents ouvriers ou ouvrières. Si un incendie n’avait pas détruit l’un des ateliers peut-être le verrai-je encore de ma fenêtre puisqu’il se situait rue de Saint -Gobain. Ceux qui connaissent le magasin Leclerc ignorent faire leurs courses  dans l’ancienne structure de l’atelier de la route de St-Leu.

Gallé, Daum, Lalique, Schneider…les noms  d’un passé révolu mais notre époque nous invite à les rédécouvrir, elle qui met le verre à l’honneur tant dans la maison , décliné en milliers d’ objets, mais aussi  pour les transports, le mobilier urbain , les façades .

Orange tango, opale jaune, violet rouge à l’or, gravure, acide, clins d’oeil à la nature, scarabé peint et branches gravées avec une once de lourdeur comme pour mieux célébrer la nature…courbes douces et lisses, sensuelles. Décidemment j’aime le verre objet.

L’exposition est visible de 14h à 18h tous les après-midi sauf le dimanche jusqu’au 26 février. J’y ai passé un bon moment à dessiner et pour les images pardonnez  la piètre photographe que je suis. GHV

 

 

 

 

Publicités

Étiquettes : , , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

3 responses to “Verre précieux à Epinay sur Seine”

  1. Francis Palluau says :

    Lalique reste le summum pour moi, mais je ne refuserai pas un Daum… Il y en a de splendides.

    J'aime

  2. trainsurtrainghv says :

    Merci et si j’ai bien compris bien une nouvelle abonnée. Spinassienne?

    J'aime

  3. yolande says :

    merci pour cette idée originale YC

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :