Patricia et Reiji Hiramatsu à Epinay.

patriciacopie palette1 palette2 palette3patriciabis

J’aime que les gens sachent exprimer ce qu’ils sont et non les entendre dire  ce que les autres devraient être.

C’est pourquoi pour illustrer cela  j’ai couru sous la pluie vers les Econdeaux au cours de l’AAP  du mercredi de  Guillaume espérant photographier et vous montrer les godets de Patricia emplis d’eau colorée dans toutes les nuances de l’arc en ciel , ses minuscules palettes d’où elle tire touche par touche les nuances du tableau qu’elle copie avec une patience infinie et une tranquille modestie. C’est elle qui nous a montré les oeuvres de Reiji Hiramatsu . Le peintre japonais  a travaillé durant des années sur les oeuvres de Monet . Elle  avait vu les tableaux au musée des impressionnismes de Giverny en 2013 .  Subjuguée par les grands formats , la précision certainement due à la pratique de l’art nihonga, touchée par cette   vision émouvante de la nature, par la beauté et l’ascèse des sons et des couleurs évoquées elle a voulu non plus interpréter mais copier, ressusciter.  Petits pinceaux, touches délicates, lignes réaprises et reprises,retours incessants sur la nuance, et sur un format non plus rond , le tondo modèle, mais sur un minuscule rectangle de papier , presque un format A3.

Aujourd’hui Patricia avait dit stop et entrepris quelque chose de nouveau. Pas de godets  mais sortis du carton les palettes dont elle nous a expliqué l’usage très particulier qu’elle en fait.

Monet, Hiramatsu, Patricia ont partagé , le lien s’est créé autour de la nature ressentie .

J’ai pris un moment pour croquer Patricia puis ai repris le chemin du retour sous le soleil mais le col relevé . Poster cela.GHV

Ps: voir la video sur Reiji Hiramatsu    

Les oeuvres montrées en 2013 feraient maintenant parti du fond du musée. au musée

Publicités

Étiquettes : ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

One response to “Patricia et Reiji Hiramatsu à Epinay.”

  1. routid says :

    Un article très coloré 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :