Au musée de L’homme…

 

musée-de-lhomme-ghv

J’ai vu la femme, enfin son nom en grosses lettres en montant l’escalier pour gagner la galerie :

Germaine TILLION. Mais oui, celle entrée au Panthéon en mai dernier et dont on a parlé ici. Elle avait bien fait partie du réseau Musée de l’homme. Son nom a été donné au Centre de Ressources du musée.

Et puis, tout juste derrière la vitre, l’autre, la Dame de fer parisienne, les pieds mouillés dans ses jardins. Et  comme au Trocadéro, lorsqu’on est à l’intérieur, on peut garder un œil à l’extérieur, pour un peu, on s’égarerait. Mais à l’intérieur, m’attendaient l’arrière-petite-fille, la petite-fille, la fille, la mère, la grand-mère, l’arrière-grand-mère et ainsi de suite de fille en mère jusqu’à Lucy et bien davantage.

A la faveur, hier matin, d’un rendez-vous médical dans le quartier, je n’ai pas résisté. Je suis souvent allée à la Cité de l’Architecture et une fois au Musée  de la Marine mais celui-là venait de rouvrir alors…il fallait voir.

En une heure et quart- c’était un peu juste-, mais notre histoire en accéléré depuis la savane jusqu’à il y a peu avec toutes ses présentations des grandes étapes de notre évolution sans oublier nos « identités plurielles et emboîtées »  redonnent du souffle s’il en manquait.

Se rappeler une fois de plus que nous partageons avec le chimpanzé, 99 % de notre ADN et que nous sommes une espèce parmi tant d’autres,  peut nous rassurer ou nous effrayer. Terminer après quelques panneaux et vitrines claires en s’amusant sur le mur rouge des langues à en tirer quelques-unes pour,  par exemple entendre 2 minutes de Quetchua ou de Basque est amusant et permet de rappeler qu’il en existe 1500 dont la moitié est écrites. Un écran, comme à l’abri d’un rocher,  m’a permis de revoir ma tête de Néandertalienne si j’en fus.

L’escalier avec ces bustes ou têtes  attire l’œil et interroge nous réunissant tous dans nos différences.

Finalement, un peu de chair abritant « un tas de petits secrets » comme aurait dit Malraux.

Avant de partir, un café chez Lucy- c’est le bar du musée-, j’ai repris ma démarche de primate.

 

ELB

 

 

 

 

 

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

2 responses to “Au musée de L’homme…”

  1. trainsurtrainghv says :

    Les 99% me rassurent. Le 1% m’intrigue car est-il identifiable?GHV

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :