Archive | octobre 2015

Fatigue.

fatigue

*Croquis du train jeudi vers 17h

S’asseoir , saine lassitude et répit.

Il a été bon pendant quelques heures de s’ébrouer du poids des soucis du quotidien , des nouvelles assenées à la radio,sur les écrans, ,et de vivre une journée avec quelques petits rien à peine esquissés : relecture de trois,quatre pages du Poisson-scorpion de Nicolas Bouvier, court travail sur deux  petits portraits cadeaux, lente promenade  avec Ch. dans le quartier derrière l’opéra Bastille, projets devant les guitares d’une vitrine, retrouvailles de quelqu’un que nous aimons  au café pour quelques minutes heureuses.

Le train du retour vers Epinay Villetaneuse  en dessinant cet homme comme nous isolé dans une respiration apaisée.GHV

Haïku du jour.

Patate ronde

Dans un ciel sans étoiles

La lune a l’œil.

ELB

 

Haïku du jour.

Au jardin mouillé

Les coings écrasent le sol

Jauni d’octobre.

ELB