Le fil à la patte.

hgreveforme1

J’avais vingt ans, c’était en 1974 à Madrid et un professeur de littérature citait Unamuno et son conseil pour travailler: s’attacher avec un fil au pied de la table.

En octobre 2008,il y a huit ans  j’étais lotoise et dessinais ce fil.

Aujourd’hui je suis encore et pour quelques jours lotoise. GHV

Publicités

Étiquettes : ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

2 responses to “Le fil à la patte.”

  1. oulad bensaid annie says :

    A vous deux ,femmes ,artistes sensibles et éveillées au monde présent n’ayant rien oublié des couleurs et saveurs du passé .J’aime lire et regarder vos articles .Vous faites un beau duo . Les textes sont délicieusement poétiques et les croquis délicatement justes. C’est du bonheur de vous suivre dans vos paysages .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :