Archive | février 2015

Réalité étrange.

etrangerealiteCroquis du train entre paris et Epinay -Villetaneuse.

Deux raisons m’ont fait choisir ce dessin du jour (de jeudi en fait): une conversation tenue hier soir avec une amie et la lecture ce matin  du site  de Jean Paul Galibert, Existence!

Avoir un enfant comme modèle  dans le train est une aubaine car c’est rare  . S’apercevoir que cette enfant est seule interpelle . Son attitude, la conversation qu’elle tient un moment avec une rencontre, l’attitude aussi, et le sourcil soigneusement épilé… C’est en fait l’impression d’une faille ,de quelle chose d’étrange par rapport à la réalité attendue qui arrête mon crayon et nos regards se croisent.  Ses  yeux magnifiques , très noirs  récusent mon questionnement et ma surprise. Mon amie me disait: » quel genre  de détail force à admettre une différence? ». Différence?

Je suis par ailleurs l’image non pas symétrique mais opposée de celle-ci:un esprit enfant dans un corps mûr! GHV

PS: à lire aussi LUI

Haïku du jour.

Avare du jour

La nuit enfin s’en va

Reflet sur ma tasse.

ELB

De Ilaria Fontana à Femi Kuti.

Article dédié à Ilaria Fontana

hgdanseusesfemikutti1 hgdanseusesfemikutti

Ilaria Fontana m’anime depuis deux jours: stage dansant ville de Paris ,charleston,  que j’ai choisi un peu comme l’on s’offre une douceur et pour marquer cette dernière  année de bons et loyaux services. Je m’étais inscrite pour avoir mal lu l’intitulé et pensé pouvoir m’aligner enfin  et dans le bon sens  sur une ligne de danse de madison.. Ceux qui pratiquent comprendront.

Le charleston c’est bien trop rapide et essouflant pour moi et je suis le  test idéal pour exercer  la patience d’Ilaria: un ange… un elfe gracile,pédagogue,gai et plein de vie.

Pour elle qui nous fait pratiquer mais  parle aussi arts ,culture, peinture,cinéma,histoire et prononce le mot philosophie j’ai retrouvé ces crayonnés hyper rapides et pour cause -ça déménageait- des danseuses de Femi Kuti au arènes de Marciac le 1er aout 2005. Claudine et Philippe que je suis heureuse de citer ici se souviendront avoir partagé cette soirée.

Femi Kuti, né le 16 juin 1962, est  le fils de Fela Anikulapo-Kuti, le créateur de l’afrobeat,  jazzy-funk, mêlé aux sonorités de la musique  traditionnelle nigériane et africaine.

A demain Ilaria! GHV