Archive | septembre 2014

Séneçon(s)…

senecon Croquis de mercredi

Réflexions des champs sur le  maccadam citadin.Histoires de plante.

Séneçon du Lot, quercynois donc mais aussi européen, africain du nord, asiatique… le séneçon vulgaire

Le mot vient du latin t.senecio « séneçon », de senex « vieillard »,  parce que la plante se couvre de poils blancs au printemps.

La petite plante vient de  surgir des oubliettes de ma mémoire . Je l’ai retrouvée par curiosité pour lui avoir découvert une soeur exotique : quelle était donc en effet  cette plante modeste au discret feuillage et  jaune pour ces fleurs que j’avais découverte sur le parking de ma belle-mère? Recherche internet par le biais des images et je reconnais mon séneçon ,non celui qui envahissait  le jardin de mes parents dès les premières chaleurs, à l’assaut du carré de pommes de terre ou des semis de salade mais celui du Cap , africain du sud  donc et inconnu chez nous avant de nous envahir parait-il  à partir des années 1940 …Depuis quelque bateau vraisemblablement et transporté dans la laine des moutons . D ‘un quai à l’autre, dans les rocailles , les terrains désolés , d’une banlieue à l’autre, autour des aérogares  il a colonisé ,migrant toujours plus loin .Maintenant je le connais et aujourd’hui  je suis du regard entre Gare du nord et Epinay sur Seine le halo  presque éblouissant de ses fleurs » groupées en corymbes »  tout du long entre les voies. J’apprends donc que j’ai adopté, élevé dans un pot à lui seul  réservé, un prédateur, un envahisseur : nulle autre plante ne lui résiste. Le vicieux sous des airs bien modestes  est anémochore , mot  qui a lui tout seul nous dévoile  son allié – mais un  ennemi pour nous et  devant lequel nous restons impuissant : le vent.

Ce soir en rentrant ,rue St Gobain,  entre trottoir et bordure de mur j’ai vu aussi un, puis deux et pléthore enfin de séneçons vulgaires, mes petits souvenirs lotois. Sauront-t-ils cohabiter  avec leur cousin?GHV

Publicités

Haïku du jour.

 

 

Fin d’après-midi-

Le plaisir de faire le thé

Douceur au salon.

 

ELB

 

Sondage vert

vert
Croquis du train: La vie devant soi.

Deux  réflexions:

-Le vert renvoie au noir et blanc. Pierre Bergounioux  m’a ouvert les yeux la-dessus .

-Répondre à un sondage Ifop  m’a obligée à 8 minutes de  mensonge par manque d’adéquation entre les questions et  ce que je pense. Avoir menti  m’a obligée à vérifier ma pensée. GHV

Publié aussi dans la page Croquis du train