Archive | mai 2014

Voltaire,vanité.

esssai2Croquis du train.6/05/14.GHV.

Déjeuner sur l’herbe.

cezanne Déjeuner sur L’herbe.1869-1870.

Le jour est de repos et se prête déjà -nous sommes le 4 mai- aux envies de pique -niques et de balades. , donc au thème du tableau . Et je  découvre seulement aujourd’hui cette oeuvre. Elle est étrange en cela qu’elle sort de l’ordinaire.  L’ordinaire  Manet s’y était attaché: symboliser les désirs, la vie. Mais cette scène là nous oblige à communier avec l’intention: sommes -nous avec les cinq qui méditent sur quelque chose de secret? Vivons-nous plutôt dans la jouissance ?

Aucune préoccupation du beau. Une étrange maladresse dans la figuration du personnage assis derriere la nappe , mais une intensité audacieuse ,une invitation à méditer,une composition magistrale  comme une fleur ouverte dont le coeur nous est offert en signe de point d’interrogation. Ceux qui connaissent cette toile savent que la manière du peintre évolua. C’était un travail de la trentaine. Deux détails permettent de reconnaitre l’auteur: les fruits et le crâne dégarni du personnage au premier plan où l’on ne peut que reconnaitre l’auteur. Alors qui?? Mais oui, bien sûr …GHV