Fatigue.

22mai1

Retour sur Epinay sur Seine vers 18h30.

Que me disait ce soir mon corps, mes articulations endolories, cette aiguille derrière le sourcil, et le feu dans ma gorge?

J’ai retiré mes lunettes et tout s’est éloigné. S’isoler…

Maintenant  le soir tombe sur la banlieue. Par une des fenêtres  la minute brève où le soleil caresse d’un dernier rayon mielleux la façade de l’immeuble  derrière le vert luxuriant des arbres de mai; à ma gauche , nord-ouest: rose et gris de payne

Ce soir mon corps me dit mon âge , mon esprit sourit. GHV,

Publicités

Étiquettes : , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

One response to “Fatigue.”

  1. hyacinthe46 says :

    Tu l’as dit!

    ELB

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :