Jour de fête.

Sacré François, le facteur de Jour de fête de Tati ! L’histoire ? Ce n’est pas sûr qu’il y en ait une.
Très peu de paroles mais on prépare la fête dans ce petit village de l’Indre et les effets comiques s’enchaînent.

Presque irréel, flottant et à l’allure dégingandée à la pointe de son vélo, le facteur, en personne. Il sifflote, bougonne, s’arrête net puis repart. Il faut dire que les forains de passage s’évertuent à l’agacer. On finit par ne plus très bien savoir lequel de lui ou du vélo, conduit l’autre. Il se contorsionne et mime plutôt qu’il ne parle. Il n’a pas besoin de parler ; d’ailleurs, comprend-t-on ce qu’il dit ? Non, mais ce n’est pas grave et les enfants qui étaient mercredi dernier au cinéma, ne cessaient de rire à certaines blagues qui, à nous les adultes, paraissaient un peu éculées.
« Ah ça, c’est quèque chôs’ ! » marmonne-t-il sans cesse avec un accent berrichon .Sa manière d’enfourcher la bicyclette et d’un mouvement rapide faire faire un tour complet à sa sacoche ainsi que sa position raide sur ce vélo qui file comme le vent déclenchaient des rires en cascade. La vieille dame qui traverse le film toute courbée sur sa canne est un homme ; cela ne fait pas l’ombre d’un doute : ses mains, sa voix très artificiellement forcée dans le registre aigu et chevrotant forçant le trait.

C’est le retour à la paix joyeuse après la seconde guerre mondiale entre humour et ironie, égratignant au passage les Américains. Une grande distraction que ce film, sans doute. On imagine sans peine que ce fut, à l’époque, les retrouvailles avec un peu de légèreté après cette longue période noire de la guerre.
Il m’a semblé voir chez mes voisins de fauteuil, un œil plus vif et plus espiègle, malicieux. Et je crois que nous avons tous retrouvé un peu de l’innocence enfantine et sautillé avec le petit garçon suivant les chevaux de bois dépassant de la carriole . Le manège repartait mais laissait traîner dans son sillage de poussière, un air de fête.

Bien qu’en noir et blanc mais restauré, le film de Tati a coloré la fin du jour et grâce à ce décalage nous a sérieusement rafraîchis.

ELB

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s