« Manger un curé »

jeudid'orage

Le scan est de piètre qualité mais il faut lire: » avoir si faim que l’on mangerait un curé avec sa soutane ». La journée avait été bien remplie, le wagon pour une des premières fois cette année surchauffé , l’orage avait pourtant rafraichi  Paris . En rentrant , à défaut de curé j’ai vidé le frigo, puis avec un peu d’encre esquissé le jeune regard qui m’avait espionné. GHV

Étiquettes : , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

One response to “« Manger un curé »”

  1. aller vers site says :

    Post très ludique ! Merci encore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :