Le jour d’après Zadkine.

a12013

a22013

Zadkine de son prénom Ossip. Russe  1890 – 1967. Dans l’ancien atelier de la rue d’Assas (Paris) entre le bel inconnu,avec timidité et grâce et discrétion.Trop d’enfants dans la salle: il  recherche déjà la porte et sourit en s’excusant presque. C’était hier.

Le train à saint Denis repart déjà. L’antique tunique , le voile lourd, la lumière donnent au mouvement du corps qui se pose la force du ciseau de Zadkine et l’exquise expression d’un instant irréel.  Aujourd’hui.

GHV

Tags:, , , , , , ,

À propos de huguette galante.ghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :