La vie des mots 3/3

 mots

Des néologismes aux anglicismes, la langue a bougé et pas toujours avec grâce.
Certains ont commencé à checké il y a bien plus d’une décennie tout et n’importe quoi jusqu’à la liste de courses avant de sortir du supermarché. Et de la check -list nous voici à la play- list. Qui n’a pas la sienne ? D’ailleurs, on ne bouge plus, on move et on ne parle plus de sa vie mais de sa life .
Deadline et short list, briefing et debriefing mais bien plus ancien et largement utilisé tuning , customiser qui a une correspondance en Français, nous dit l’Académie-je viens de vérifier- personnaliser et j’y apprends que : « ….L’anglais to customize, « faire sur commande, personnaliser », est dérivé de custom, « coutume, habitude », puis « clientèle », lui-même dérivé de l’ancien français custume. On peut et on doit éviter l’anglicisme Customiser, car il existe des formes de même sens en français, comme « personnaliser » ou « adapter à ses goûts ». (cf. Site Académie)
Et le cloud qui n’est pas le nuage de Fukushima ni celui du volcan islandais Eyjafjallajokull mais bien informatique après la migration qui n’est pas celle de l’oie de Niels Holgerson mais bel et bien un déplacement : le passage d’une version d’un logiciel ou d’une machine à une autre.
Il n’y a pas que dans le domaine de la Communication que l’Anglais est roi ; en informatique, on lui a fait la part belle. Toujours, lors de mes pérégrinations, j’ai été saisie la première fois que j’ai entendu le mot implémentation par le responsable informatique à qui le responsable marketing disait :
« j’ai pas l’temps, j’attends la propal il me faut un projet day by day. On n’est pas dans le timing. Oh my God ! Ya un background, la campagne doit démarrer vite. »
J’ai compris rapidement que j’étais dans une autre dimension et que cette fois-ci c’était du sérieux : on était vraiment là pour travailler.
Un mot que je viens d’apprendre, émoticône, équivalent de smiley en anglais et frimousse en Français. Encore de l’informatique puisque c’est le petit visage attaché au mail.
Autre anglicisme de plus en plus en vogue : Secure, c’est aussi devenu un néologisme.
-Ne pars pas avec lui; il n’est pas trop sécure, peut-on entendre.
A ce stade-là, faisons du couchsurfing et mettons-nous un blu ray pour passer des anglicismes aux néologismes.
D’ailleurs blog, d’où vient ce mot ? Définition Académie: sur Internet, site Webb d’un individu, carnet de bord… BLOG est la contraction de WEBLOG: LOG désignant le journal de bord dans l’aviation ou la marine, c’est donc un journal sur le web, un carnet, enfin… du bavardage, pour certains.
Ce maelström, cet écran de fumée pour mettre l’autre à l’écart soit pour jouer l’élite ou le mage dans sa tour d’ivoire me dérange. En effet, en dehors de leur sphère professionnelle, certaines personnes continuent parfois à utiliser le même jargon laissant en retrait d’autres formant le même cercle lors d’un apéritif ou d’un repas entre amis ou connaissances familiales.
Sans que nous nous en rendions compte, la langue que nous utilisons, compartimente et sépare les gens au lieu de les réunir. À moins de vouloir se distinguer du vulgus, sans doute ? De plus, il me semble que cela risque à long terme de scléroser la langue, de la figer mais surtout pas de l’enrichir ou de la faire vivre.
De plus en plus, un nombre croissant de nos scientifiques prônent le décloisonnement des savoirs. Il faudrait donc qu’en matière de langage, aussi, tout soit compréhensible et par tout lecteur non spécialiste. Il faut donc inventer des mots plutôt que de les calquer sur l’anglais puisque nous avons des manques.
Si chaque discipline s’enferme dans son lexique les échanges entre elles sont plus difficiles. Il faut surtout éviter le jargon de métier. Quel bénéfice à utiliser des termes que la grande majorité ne comprend pas ?
Dans ce registre et c’est un moindre mal, nous avons des mots tout à fait barbares. Je ne vous parle pas de sociétal : Qui se rapporte aux divers aspects de la vie sociale -auquel on finit par s’habituer et encore moins de muséal autre mot plus récent, néologisme et barbare, non accepté d’ailleurs. C’est bien trop simple et surtout- ce serait compris par tous- de dire de musée.
Ces deux mots très en vogue dans le milieu culturel viennent aussi de l’anglais. N’avez-vous jamais entendu parler de la politique muséale d’une ville ?
Les mots ne sont pas anodins, innocents, neutres mais le reflet d’une société, une espèce de miroir.
Sans que nous n’y prenions garde, un fossé se creuse. Ce n’est pas moi qui le dis mais les linguistes.
Etre à l’aise dans les mots, il le faut car faute de ceux-ci pour s’exprimer, on en viendrait aux mains. Quand il faudrait plus de 2000 à 2500 mots à son vocabulaire pour être bien dans sa langue et que l’on en a que 700 ou 800, il est plus difficile de se sentir à l’aise car la langue est un peu notre maison. Je ne parle pas des migrants que je connais un peu ; ils ont obligation d’apprentissage et se débrouillent plutôt bien et finissent par avoir davantage de vocabulaire que certains d’entre nous. Est-il possible d’exister sans une langue, sans sa langue maternelle ou une que l’on a faite sienne et que l’on habite.
Pour terminer cette balade dans les mots, quelques exemples de mots nouveaux entrés dans le Petit Robert entre 2012 et 2013: borderline, cupcake, netbook ; blender.
Mais aussi prioriser, urgentologue, subclaquant, psychoter, rétrocommission, oscariser ; patientèle, initialer.
Il n’y a pas que des entrées nouvelles (une centaine en 2013) il y a aussi des sorties,Au nombre d’une douzaine dont
bitte → bite fusion
cora → kora
debater → débatteur
écolo → écologiste
lie de vin ou lie-de-vin → lie( scission comme aussi raz et raz-de-marée
mandat-carte, mandat-lettre → mandat
tonca → tonka
A bientôt pour les voyages de la langue en Francophonie.

ELB
Voir site Académie (http://atilf.atilf.fr/academie9.htm).
Dictionnaire de l’Académie française

• Mots entrés dans la 9e édition (lettres A-F) (6559)
• Mots sortis de la 9e édition (lettres A-M) (487)
• Fusions et scissions d’articles dans la 9e édition (à venir)

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :