La vie des mots 2/3

Il y a presque une dizaine d’année j’étais à l’accueil réception d’une société de Communication et certains termes qui m’étaient totalement étrangers, revenaient comme des leitmotive ; vocabulaire professionnel oblige : impact, alerte mail, back office, back out, blister, Campagne de plv, et tant d’autres. Maintenant cette terminologie est devenue banale
Tout le monde était chef de projet, enfin chef de quelqu’un et il n’y avait que des customers et la relation client battait son plein. Le service clientèle était la priorité alors que dans le même temps, on supprimait des commerciaux sur le terrain.
Certaines campagnes étaient drôles et la plupart se voulait originale. Il y en a une qui pour être plus renversante que les autres faisait faire un demi- tour à ses visuels replaçant la légende ou le slogan à l’endroit et le tour était joué. Ainsi, il fallait Changer son regard ou Bousculer ses habitudes. C’était tout simplement renversant et fruit d’une longue réflexion. Ainsi la Communication, la Publicité et le Marketing ont accompagné leurs brillantes expérimentations et émaillé leur discours de mots tels que : le visuel et on pouvait entendre : « Tu as vu le visuel ». C’était le comble.
Rien à dire, ils étaient tous des créatifs et leur réflexion était innovante .Ils se devaient, en plus, d’être très réactifs sinon, ils étaient doublés par la concurrence. Devant l’immeuble qui abritait sept autres sociétés de communication, il y avait régulièrement des démonstrations de leurs trouvailles toutes aussi géniales les unes que les autres. Je me souviens que l’une d’entre elles avait déployé dans la rue face aux locaux, une sorte de camion sans cabine dont la remorque ouverte était simplement encadrée de ridelles de métal .Celles-ci étaient toutes les cinq minutes secouées violemment et fort bruyamment. Après quoi, de jeunes stagiaires distribuaient des barres chocolatées d’une marque rugissante. Et tout le monde de s’esbaudir devant cette idée de génie !
Quittons le domaine de la Com’ comme on dit.
Certains mots sont donc devenus fétiches, dans l’air du temps et certaines locutions aussi comme vous l’avez remarqué, à tel point que, dans certaines conversations glanées au hasard, si l’on s’amuse à les supprimer, il n’y a guère de contenu. Tout le monde un jour ou l’autre l’a expérimenté.
Ça m’interpelle qui date déjà, je ne m’y fais toujours pas. Je ne m’y habitue pas et quelque part, c’est pire que tout. Quelque part, ça veut bien dire ce que ça veut dire, c’est-à-dire pas grand-chose. Tout reste à définir ; quelque part : oui mais où ? That ’s the question.
Le ressenti et le rendu : nous y voilà et c’est assez récent. En matière de météo, il y a depuis quelque temps la température enregistrée et la température ressentie mais selon la tolérance de chacun au froid ou au chaud, ledit ressenti est différent. Les bébés et les personnes âgés sont plus sensibles que le reste de la population aux écarts de températures et les ressentent donc différemment.
Certains matins, avant de sortir, il m’est arrivé de regarder par la fenêtre, pour me faire une idée du temps qu’il faisait ou plutôt de la température possible et par conséquence le choix de la tenue vestimentaire qui doit en découler. Par pure flegme mais distraction aussi et petit plaisir voyeur, j’observe comment les passants sont habillés, les gens que je vois faire le tour de la place.
Eh bien, il y a de tout : certains portant doudoune, manteau et d’autres, veste ou simple gilet.
J’ouvre donc ma fenêtre et flaire l’air au-dessus du petit jardin cinq minutes durant et je m’habille selon ce que j’ai ressenti qui visiblement sur cinq à six personnes observées n’est pas du tout la même chose pour moi.
Bref ! Il n’y a pas qu’un ressenti mais presqu’autant que de personnes sortant de chez eux…
Le ressenti émotionnel, c’est ce que l’on ressentait au plus profond de soi, ce que l’on éprouvait comme sentiment à la vue d’un spectacle ou bien quelque chose dans la rue ou encore une réalité du quotidien insoutenable tel un sdf dans le froid et l’indifférence généralisée, c’était peut-être l’expérience affective, la réaction émotionnelle. Ressenti résumerait le tout et on gagne du temps.
Pourquoi pas après tout !
Cessons de ronchonner, il existe bien le vécu et il est admis par tous après avoir été le mot fétiche il y a quelques décennies d’éducateurs, psy et…cela n’offusque plus personne. C’est ce que l’on nommait auparavant l’expérience de vie.
Quant au terme le rendu, il me laisse davantage perplexe. Nous savons ce qu’est un compte-rendu, un résultat. C’est sans doute le résultat final d’un travail dans le sens : « cela rend bien, tu vois » ; la copie est presqu’aussi belle que l’original. Est-ce à dire que le résultat, l’effet correspond à ce que l’on voulait donner à voir. Si tel est le cas, ce serait à la hauteur de l’espoir suscité.
Ainsi, des participes passés deviennent substantifs et me troublent mais ce n’est qu’une question d’habitude et l’usage faisant loi…je ne vais, sans doute, pas tardé à y venir.
Juste : c’est juste pas possible, c’est juste insupportable et cela dit tout de ce que l’on ne peut dire parce qu’insoutenable ; dans ce sens pourquoi pas mais le dire à tout bout de chant comme je suis juste énervée ou comme je viens de l’entendre de la bouche d’un journaliste : « C’est juste méga flippant. » parlant du dernier scandale alimentaire sur la vraie viande de cheval et la fausse viande de bœuf. Et méga flippant, ce n’est pas beau ? Ceci dit, je dois avouer qu’à l’oreille, cela ne me déplait pas. Le journaliste aurait pu utiliser un autre adjectif comme, terrifiant, par exemple.
Derrière, j’adore ! Et derrière ceci et derrière cela… qui veut dire et après dans le sens de ensuite mais aussi avant dans le sens de avant, c’est-à-dire, en amont.
Allez donc savoir ! J’y perds mon reste de latin.
A suivre
ELB

Étiquettes : , , , , , ,

2 responses to “La vie des mots 2/3”

  1. FREEDOM says :

     » Non mais , allo quoi ! »………..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :