Un lit, l’autre aussi.

Un lit, l'autre aussi

 

Le premier homme de Camus: relecture très tôt ce matin avant de partir au travail de quelques  pages  dans Le premier homme de Camus. Il  savait,il a appris,  il écrit « que la pauvreté, l’infirmité,le besoin élémentaire …s’ils n’excusaient pas tout,empêchent en tout cas de rien condamner chez ceux qui en sont victimes. »

Le livre c’est mon voisin de palier Samir qui me l’a apporté : nous avons tout deux l’amour de l’auteur. Je l’ai moi-même prêté  et jamais récupéré. Penser à lui passer Noces. GHV

*Lire la « réponse »de ELB

Étiquettes : , ,

About trainsurtrainghv

Le blog initié pour extraire de leurs carnets mes croquis du train (GHV:banlieue, quotidien, voyage petit, paroles singulières), prend corps avec les mots d'Evelyne (ELB: déambulations parisiennes et banlieusardes, sensations et constats et depuis peu retour sur le Lot). La palette de notre enfance quercynoise nous autorise ce regard particulier sur le monde citadin et banlieusard et sur la vie en province. GHV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :